Un peu sur moi
(alias « Madame Pop-Up »)

KateEdited.jpg

J'ai toujours été une "enfant des arts", mais l’univers magique des codes secrets et des trucs d’espionnage m'intriguait également. Cela m'a menée à une fascination pour l'apprentissage des langues et à un avenir en tant que véritable geek des langues. En termes d'éducation formelle, j'ai fait des allers-retours entre l'art et les langues. Les cours d'art du livre étant moins courants, j'ai bricolé cette partie de mon éducation artistique en voyageant et en suivant toutes sortes d'ateliers, notamment de fabrication de papier, de reliure alternative, de création de pop-ups et d'impression typographique, en plus des cours hebdomadaires de reliure traditionnelle.

 

Parallèlement à mon engagement dans le domaine des arts du livre, je travaille à temps partiel en tant que professeur d'anglais langue seconde pour adultes (je suis certifiée TESL) et coach linguistique. Les aspects artistiques et linguistiques de mon travail ont depuis coexisté joyeusement et se sont parfois rejoints dans des projets qui ont pour support les livres et les pop-ups comme véhicules d'apprentissage des langues.

 

Montréal est ma ville natale, mais j'ai également vécu et travaillé dans l'Ouest canadien (Vancouver), en Europe et au Japon.

Expérience et qualifications

  • Mentorat de Paul Johnson, artiste du livre, auteur et éducateur

  • Apprentissage en reliure avec les enfants avec Pierre-S. Tremblay

  • Cours de reliure traditionnelle avec Louise Genest et Nicole Billard

  • Cours de mécanismes de pop-up avec Celia King et Ed Hutchins

  • Ateliers de livres d'artistes avec Keith Smith, Claire Van Vliet, Reg Beatty

  • Certificat CELTA (Cambridge) pour l'enseignement de l'anglais langue seconde aux adultes

  • Cours en beaux-arts (photographie et histoire de l'art), Université Concordia, Montréal

  • Baccalauréat en études humanistes (langues, arts, sciences) de l'Université McGill, Montréal

Mes ateliers - quelques faits marquants
 

J'ai eu la chance de réaliser des livres ou des pop-ups avec plus de 9 000 enfants dans plus de 85 écoles au Québec et à Vancouver.

Autres lieux d'ateliers

  • La Biblioteca Infantil de Oaxaca, Mexique

  • La Grande Bibliothèque, Montréal

  • Bibliothèque des Jeunes de Montréal, Square Richmond

  • École allemande, Baie d'Urfé, QC

  • Le camp d'été du Centre des arts visuels, Montréal

Ateliers avec des adultes
 

  • Centre communautaire Ino, Kochi, Japon

  • Au Papier Japonais, Montréal

  • Librairie Drawn & Quarterly, Montréal

  • Iota Press, Californie

  • Island Mountain Arts, Wells, C-B

Mes livres et pop-ups

  • Mes livres d'artiste ont été exposés à Montréal et à Vancouver.

  • J'ai créé des accessoires pop-up et des livres pour le théâtre et le cinéma.

  • Mes commandes : des éditions de livrets de poésie et des livres d'artiste.

Ateliers dans les écoles :

un peu d'histoire

colleague Pierre

Le projet du livre à couverture rigide a vu le jour dans les années 1970 grâce à Pierre Ouvrard, un maître relieur canadien qui, pour rendre service à une amie enseignante, s'est rendu dans sa classe d'école primaire un jour par an (pendant 20 ans !) pour aider les élèves à relier leurs histoires dans des livres à couverture rigide. 
 
En 1996, il a transmis ses techniques à Pierre-S. Tremblay, qui a largement développé le projet sous la bannière «Apprenti relieur»
 et a travaillé avec plus de 50 000 enfants à travers la province du Québec jusqu'à sa retraite en 2021.

 J'ai eu la chance de rencontrer et d'apprendre avec Pierre «Monsieur PST !» en 2003 et j'ai animé des ateliers de reliure depuis lors - en ajoutant des ateliers de pop-up, de livres d'artistes et d'art postal en cours de route.

En 2013, nous avons été rejoints par la relieure montréalaise Cécile Côté qui continue à donner des ateliers dans les écoles et dans son studio.
 
L'arrivée de la pandémie 2020 a eu un effet positif : l'opportunité d'apprendre des techniques d'enseignement des arts visuels en ligne. La vidéoconférence s'est avérée être un autre moyen efficace d'enseigner et elle a également permis à un plus grand nombre de personnes d'avoir accès aux ateliers.